Des astuces pour choisir le vin comme un pro

Choisir de bons vins n’est pas toujours évident pour la plupart, mais il suffit aussi parfois de connaître quelques critères importants pour s’en sortir. Certes, les astuces suivantes ne feront pas de nous des œnologues, mais au moins, nous pourrons désormais déguster le vin que nous avons choisi nous-mêmes, selon notre goût. De nombreux critères conditionnent toutefois la qualité d’un bon vin.

Savoir lire les références et les indices présents sur une bouteille de vin

En effet, de prime abord, un bon vin peut être reconnaissable via les différentes indications sur la bouteille sans que l’on plonge directement son nez dans un ballon à vin. Toutes ces indications sont facilement déchiffrables que ce soit pour les vins français, les vins de l’Australie, de l’Espagne, du Portugal ou encore des États-Unis. Mais avant toute autre chose, il faut savoir que le prix d’une bouteille de vin n’est en aucun cas un critère de choix en termes de vins. Les 4 caractéristiques suivantes vous donneront les premiers indices d’un bon vin :

  • Le nom inscrit sur l’étiquette est toujours parlant, car en règle générale, non seulement il désigne la marque commerciale ou le nom de l’exploitant, mais c’est aussi la garantie de la qualité du vin. Par ailleurs, à côté de ce nom, il faut chercher une appellation de type AOC ou Appellation d’Origine Contrôlée. Autrement, il se peut aussi que le vin ait été également récompensé par une ou des médailles d’or ou d’argent.
  • Le lieu de mise en bouteille du vin doit être toujours inscrit sur l’étiquette. L’une des 3 mentions obligatoires suivantes peut être lue : « vin mis en bouteille sur le domaine », « vin mis en bouteille en propriété » ou « vin mis en bouteille au château ».
  • Le millésime représente l’année où les raisins ont été récoltés pour la production de vin. À partir du millésime, les connaisseurs savent quel est le moment idéal pour ouvrir la bouteille. Les amateurs de bons vins peuvent donc choisir les bouteilles de vin qu’il faut encore garder quelque temps et celles qu’il faut déjà consommer.

Enfin, il existe un classement officiel des vins. C’est un indice qui garantit la qualité d’un vin. Si l’on prend l’exemple des vins de Bordeaux, ils sont classés selon les classements suivants : « Grands crus classés en 1855 », « Grands crus classés des Graves », « Grands crus classés de Saint-Emilion », « Crus bourgeois du Médoc » et « Crus artisans du Médoc ».

Choisir un bon vin par la dégustation

Il faut admettre que reconnaître un bon vin par la dégustation est plutôt réservé aux fins connaisseurs, mais il est possible aussi aux novices de tenter l’expérience en sachant à l’avance ce qu’il faudrait faire. Une dégustation de vin se fait d’abord par l’odorat, la vue et le goût. L’odorat permet de détecter les différentes fragrances que dégage le vin : les premiers arômes, les arômes les plus marqués et les sous-familles d’arômes.

Le visuel, quant à lui, sert notamment à définir l’âge du vin, car il ne faut pas oublier que plus le vin est vieux, plus il est bon. En général, les vins rouges sont souvent meilleurs lorsque la couleur de la robe tend vers le rouge orangé. Les vins blancs sont très appréciés lorsqu’ils prennent une couleur dorée.

Enfin, le goût servira de trouver l’équilibre gustatif défini par l’acidité et l’onctuosité, plus le tanin pour les vins rouges. Un bon vin a toujours aussi une bonne longueur en bouche, c’est-à-dire que les arômes persistent et restent longuement en bouche bien que vin soit avalé. Il faut savoir aussi que, pour les amateurs de bons vins, la température du vin est un autre critère pour juger la qualité.