cuisine

5 conseilspour cuisiner des plats bons pour la santé et pour la planète

Le bio et la cuisine saine sont aujourd’hui les deux grandes tendances dans le monde de la gastronomie. Forts de ces deux grands principes les chefs et cuisiniers du monde entier sont aujourd’hui plus attentifsà l’impact environnemental de leur cuisine. Energie, gaspillage et zéro-déchet, voici nos 5 conseils pour sauver la planète avec vos bons petits plats !

Une cuisson moins énergivore

Four, plaques de cuisson, bouilloire, frigo : on oublie facilement que cuisiner consomme beaucoup d’énergie. Heureusement, il existe des gestes tout simples pour éviter de gaspiller de l’énergie lorsque l’on cuisine.

Par exemple, choisissez plutôt une table de cuisson au gaz naturel, qui consomme moins que les plaques électriques. Et cela donnera un charme classique à votre cuisine. Pensez aussi à placer un couvercle sur vos casseroles, elles chaufferont plus vite et consommeront moins d’énergie.

Pour ne pas sur-consommer, évitez de faire préchauffer votre four trop longtemps, 10 min suffisent largement.

En ce qui concerne le frigo et le congélateur, pensez à les dégivrer et les nettoyer régulièrement pour ne pas entrainer de surconsommation inutile.

Soyez créatifs avec les recettes zéro-déchets et le meal-prepping

Le zéro déchet ça vous dit quelque chose ? Ce terme traduit de l’anglais (zerowaste) désigne un mode de vie et de consommation qui limite au maximum la production de déchets. Certains ambassadeurs du zéro déchet ne produisent qu’une centaine de grammes de déchets par an ! Contre plusieurs kilos par mois le commun des mortels…

Mais le zéro déchet en cuisine ça donne quoi ? Eh bien des recettes rigolotes où l’on ne gaspille rien. Les épluchures par exemple ne se retrouvent plus systématiquement à la poubelle. Saviez-vous que les fanes de carottes et de radis permettent de donner du goût à une soupe ? Ou que le pain rassis est utilisé dans de très nombreuses recettes traditionnelles ? Ou encore que les épluchures d’orangesfont de très bons allume-feux ? Autant d’utilisations méconnus de nos déchets alimentaires qui permettent d’alléger nos poubelles.

Un autre moyen de limiter la consommation d’énergie et le gaspillage des aliments est de cuisiner de grosses quantités. C’est ce que met en avant la mode du meal-prepping, en alliant bien-manger, gain de temps et conscience écologique. Pour vous lancer dans le meal-prepping il vous suffit de préparer une liste de plats faciles à faire et que vous aimez manger. Achetez ensuite les ingrédients nécessaires pour plusieurs portions de chaque plat. Une fois cuisinées, placez-les dans des tupperwares ou des boites repas. Vous pouvez ensuite les congeler ou les manger dans la semaine.

Pour des idées de recettesmeal-prep consultez le hashtag how2mealprep sur Instagram.

Compostez et jardinez avec vos déchets de cuisine

Fruits, légumes ou restes, autant de déchets de cuisine qui ont, sans trop d’effort, le droit à une seconde vie. Si vous avez un jardin, installez dans un coin un espace pour un compost. Jetez-y tous vos ordures compostables, et après quelques mois de décomposition vous obtenez un engrais très riche pour vos plantes. Voici une liste des éléments qu’il ne faut pas jeter au compost pour ne pas le polluer :

  • Les serviettes en papier ou mouchoirs qui contiennent de l’encre
  • Les épluchures d’agrume et de citron
  • Le charbon de bois
  • Les huiles de friture

Si vous êtes en appartement, sachez qu’il existe des composteurs miniatures et garantis sans odeurs. Sinon, vous pouvez aussi vous rendre dans un point de compostage, il en existe dans presque toutes les grandes villes de France.

Achetez en respectant l’environnement

Tous les grands chefs sont d’accord : pour bien cuisiner il faut acheter des aliments de qualité. On ne vous parle pas ici de poivrons à 6 euros ou des pleurotes qui représentent une bonne partie de votre salaire, mais plutôt de produits locaux et bio.

En achetant des produits issus de circuits courts, vous réduisez l’impact environnemental de votre cuisine. Mais les circuits courts permettent aussi plus de proximité avec le fabricant, et donc des produits traçables et de qualité.

Pour faire du bien à la planète, évitez aussi les produits suremballés, qui produisent énormément de déchets. Préférez le vrac qui, en enlevant le coût de l’emballage, vous revient aussi bien moins cher.

Economisez l’eau

L’eau est une denrée rare, même si nous avons souvent tendance à l’oublier. En cuisine, l’eau est omniprésente mais il existe des astuces pour l’économiser :

  • Réutilisez l’eau de cuisson pour arroser les plantes
  • Lavez la vaisselle en utilisant une bassine pour consommer moins d’eau
  • Installez un économiseur sur votre robinet. Il injecte de l’air dans l’eau et réduit donc le débit sans réduire l’efficacité du jet.
  • Utilisez un tablier ou un torchon pour vous essuyer les mains plutôt que de vous les rincer trop fréquemment.

Avec tous ces conseils vous voilà prêt pour une cuisine éco-responsable et toujours aussi savoureuse !